problème de couple, votre avocat spécialiste du divorce à perpignan

La vie de couple n’est pas toujours idyllique. En effet, tôt ou tard, il y aura toujours une dispute qui va survenir. Dans la majorité des cas, les partenaires trouvent eux-même la solution à leurs problèmes. Toutefois, dans certaines situations, la fracture est assez profonde et la réconciliation parait impossible. Le divorce devient donc la seule porte de sortie.

Cependant, il faut savoir que cette procédure n’est pas simple. D’ailleurs, c’est pour cette raison que l’assistance juridique est obligatoire. C’est-à-dire que la loi a prévu que le recours à un avocat est une étape indispensable pour tous les conjoints qui souhaitent mettre fin à leur mariage.

Le divorce issu d’une faute d’un des époux

Lors du mariage, les époux ont consenti à s’aider et à se respecter mutuellement. Or il arrive que les partenaires ne suivent pas les préceptes de cette union. Par exemple, le mari trompe souvent sa femme. Cette dernière pourra considérer cette forfaiture comme étant une faute grave et rendant impossible le maintien de la vie commune. Ainsi, elle pourra demander le divorce auprès des instances compétentes.

La jurisprudence affirme également que certains actes peuvent être retenus comme étant une source plausible de divorce. En guise d’exemple, on peut citer les insultes à répétition ou encore la contrainte physique et économique. Pour avoir plus de détails à ce sujet, vous pourriez contacter rapidement un expert sur le sujet. Bref, si vous avez un problème de couple, votre avocat spécialiste du divorce à perpignan saura quoi faire pour vous aider. Il pourra vous expliquer le divorce et toutes ses conséquences.

Qu’est-ce que le divorce sans faute??

Les époux peuvent très bien respecter leurs engagements issus de leur mariage. Cependant, s’ils sentent qu’ils ne s’aiment plus, il est possible de demander un divorce négocié. C’est-à-dire que tous les termes ainsi que les conséquences de leur séparation peuvent être discutés et arrêtés par les époux eux-mêmes. Dans ce cas-là, la juridiction ne sera pas beaucoup impliquée.

Elle ne fera juste que constater et de prononcer le divorce. L’erreur est de ne pas engager un avocat. En effet, les personnes pensent que l’assistance d’un avocat pour le divorce sans faute n’est pas nécessaire. C’est une erreur puisqu’il veillera à ce que le contrat de séparation respecte strictement les souscriptions légales. Ainsi, pour la rédaction des clauses et le respect des procédures, il faut toujours l’assistance juridique d’un avocat, peu importe le type de divorce.